Anecdotes photographiques №1 La rencontre avec l'Hermine

Je le répète souvent. La nature peut se montrer généreuse. La patience et la passion sont toujours récompensées en fin de compte. Mais parfois, elle nous offre un petit quelque chose qui n’était pas prévu au départ mais qui au final rend l’expérience encore plus mémorable.

Ce fut le cas pour cette hermine. Au départ, le but de ma sortie était de photographier un Harfang des neiges. Après plusieurs déplacements, j’avais en tête tout ses coins favoris aux abords du fleuve. Je finis par m’asseoir sur un rocher, le regard braqué sur l’horizon. Après plusieurs minutes d’attente, je crus percevoir du mouvement sur ma droite. Une petite forme se mouvait à toute vitesse sur les roches. Je pensais tout de suite à un bruant des neiges, qui a également l’habitude de fréquenter ce milieu.

Quelle ne fut pas surprise de voir qu’il ne s’agissait pas d’un oiseau, mais bien d’un petit mammifère. En une fraction de seconde, ce dernier avait disparu entre deux roches.

J’attendais quelques minutes pour voir s’il allait se pointer le museau, mais rien. Je reportais donc mon regard au large. Mais après un moment, je perçu du mouvement du coin de l’œil. En me retournant tranquillement la tête, je vis une hermine, figée dans son mouvement. Je n’eus le temps que de prendre quelques images avant que l’animal ne retourne se cacher.

Je crois qu’elle a joué à ce jeux 5 ou 6 fois avec moi, se rapprochant toujours un peu plus et devenant de moins en moins farouche.

Au final je pus non seulement voir et photographier le harfang, mais aussi conserver d’excellents souvenir de ma 1ere rencontre avec ce petit mustélidé.